VOTRE ARGENT : le ministre de l’économie Bruno LE MAIRE annonce : la rémunération du Livret A va passer de 0,75 à 0,5 % au 1er Février 2020


Provence Informations Economiques - www.pacainfoeco.comJeudi 16 Janvier 2019 (Provence Informations Economiques) – 07H30  – Le ministre de l’économie du gouvernement E. Philippe, Bruno LEMAIRE a déclaré hier à nos confrères « le parisien », la décision de l’exécutif du président Macron de faire chuter le taux de rémunération du Livret A de 0,75 à 0,5 % au 1er Février 2020, soit le taux record le plus bas atteint de l’histoire du système d’épargne le plus populaire des français.

Le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire, l’a annoncé « en exclusivité » hier au quotidien « Le Parisien – Aujourd’hui en France ». Selon lui, il serait « irresponsable et incohérent » de le maintenir à 0,75 %. Et il encourage les épargnants à « diversifier » leurs placements.

Pourquoi ne pas avoir maintenu le taux de 0,75 % ( Ndlr : Déjà historiquement trop bas !!) ?  Le ministre des finances du président Macron a répondu à nos confrères :  » Parce que ce serait irresponsable et incohérent. Incohérent par rapport à notre politique de diversification des placements. Et irresponsable pour les milliers de Français qui attendent un logement social. Ce nouveau taux permettra en effet de construire 17 000 logements sociaux supplémentaires et d’en rénover 52 000 chaque année. »

Provence Informations Economiques - www.pacainfoeco.comRAPPEL : A QUOI SERT LE LIVRET A ? : L’argent investi dans la totalité des produits d’épargne (y compris celui-ci) est géré par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) qui, sous l’initiative de l’État, finance des projets sous forme de prêts de différentes natures :

  • logement social : financé à hauteur de 70% par les prêts de l’État
  • structures d’hébergement pour des personnes fragilisées ;
  • grands projets de l’État incluant construction et rénovation de structures publiques (hôpitaux, universités, bâtiments administratifs…) ;
  • prêts et micro-crédits pour le financement et la promotion des PME.

Quoiqu’il en soit : Avec un Livret A en baisse, les Plan d’épargne logement (PEL) pourraient redevenir plus séduisants, même rémunérés à 1 %. Ce produit d’épargne devrait de nouveau faire le plein en 2020.

… 55 millions de français (sur 67) toujours méconnus et incompris du « système macron » à ce jour

ÉPARGNE : fixation d’une rémunération minimale de 0,5 % du Livret-A (publication de 2018)

On connait bien l’idée préconçue de notre président dès sa candidature quant à la « mauvaise orientation » de l’épargne des français qu’il juge trop peu au service du développement économique, c’est en tous cas son avis ! Mais que dire aujourd’hui en 2020, alors que l’on a déjà abaissé en 2018  la rémunération du livret A en vérifiant que depuis cela n’a déjà eu aucun effet souhaité de réorientation de l’épargne de masse des français ?

Mais les français conservent apparemment tous leurs Livrets A, et l’état, exsangue financièrement, « pique » donc dans les réserves sans que les français en soient « remerciés » dignement ?? … est-ce logique ?

Pourquoi s’obstiner ainsi en cette période de plus en plus troublée socialement et électoralement ?? … Non ! On peut ne plus comprendre pourquoi un tel entêtement pour s’attaquer de cette façon, et surtout en cette période grave,  à l’épargne préférée des français.

Ainsi, l’exécutif macroniste s’attaque une nouvelle fois aux français les plus simples, les plus modestes, pensant ainsi réussir à les forcer à se convertir en « boursicoteurs » ou en « golden boys »…, si toutefois ils en avaient encore les moyens !

Une erreur de stratégie économique, de plus, dans cette gouvernance qui n’a plus peur apparemment d’être qualifiée de « hors sol » une fois encore par ses opposants, sans cesse plus nombreux en ce début 2020, en ne comprenant toujours pas la réalité du vécu réel de chaque français habitant au delà du boulevard périphérique parisien, soit 55 millions de français toujours méconnus et incompris du « système macron » à ce jour … qu’il ose nommer « les périphériques » (ce vocable paraissant de plus en plus méprisant dans certaines déclarations).

et ce, après quasiment 3 années de gestion du pays… c’est économiquement, de plus en plus inquiétant !

M.H.

Provence Informations Economiques - www.pacainfoeco.com

SOURCE : nos confrères du quotidien « le parisien »

 

Provence Informations Economiques - www.pacainfoeco.com

COPYRIGHT : Provence Informations Economiques 2020

 

Provence Informations Economiques - www.pacainfoeco.comrecevoir (encore gratuitement)  nos informations





Source