Un concours pour dénoncer les pires publicités sexistes


Capture d’écran d’un tweet de Pépite Sexiste — DR

Si vous êtes un ou une habituée de Twitter, vous n’avez pu la manquer :@PepiteSexiste sévit sur le réseau social en postant chaque jour ou presque des photos de jouets, d’objets ou de campagnes de pub sexistes. Marion Vaquero, de son vrai nom, s’est alliée avec six autres comptes ou structures d’autres pays pour décerner des palmes aux visuels marketing les plus sexistes : ce sont les « Lazy Marketing International Award », ou #LMIA2019.

« On a lancé cette initiative pour montrer que si le marketing sexiste est partout, les gens qui le dénoncent le sont aussi. Le but de cette campagne est de créer une conversation, de montrer que les gens sont impliqués », explique Marion Vaquero à 20 Minutes.

Nue pour vendre un burger

A l’instar de feu les Y’a Bon Awards, qui couronnaient les propos racistes, les LMIA traquent le « marketing fainéant » des publicités sexistes : des jouets forcément roses pour les filles, des paquets de gâteaux pour enfants qui ciblent les « mamans » (comme si les pères étaient exemptés de faire les courses pour leurs enfants…), une femme à moitié nue pour vendre un burger, ou encore cette coque pour téléphone de la marque Zadig et Voltaire, avec une punchline propre à mettre en confiance (gloups) toutes les petites filles : « Chaque petite fille cool est une moitié de garçon ». Sympa.

Le trophée sera remis le 24 janvier. D’ici là, vous pouvez voter en ligne pour vos trois « favorites », sur 14 images sélectionnées par ces sept pays : Espagne, Etats-Unis, Allemagne, Italie, Royaume-Uni, France, Slovaquie. A vos souris.



Source