13 février 2020
Aujourd’hui à
09:35

Les craintes liées à l’extension de l’épidémie de coronavirus pèsent une nouvelle fois sur les marchés européens ce jeudi matin.

• Euronext Bruxelles

Les principales bourses européennes ont démarré la séance dans le rouge ce jeudi matin, inquiètes du bond des nouvelles contaminations par l’épidémie de coronavirus annoncé par la Chine après qu’elle ait changé sa méthodologie de décompte.

À Bruxelles, le Bel 20

reculait de 0,58% vers 9h10, l’indice des valeurs cotées en continu limitant son repli à 0,4%.

Les résultats publiés ce jeudi matin par les sociétés belges cotées ont été accueillis froidement.

Barco, qui va diviser son action par sept, abandonne 3,2% alors qu’un broker a relevé son objectif de cours sur la valeur. Avec des chiffres supérieurs aux attentes, KBC cède 1,6% et Fagron, qui n’a pas atteint toutes les attentes du marché, recule de 4%.

De son côté, le groupe de plantation Sipef cède 2,4%. Après un exercice 2019 dans le rouge, il passe le dividende.

Au sein du Bel 20, seules deux valeurs sont dans le vert: Telenet (+0,8%) et Argenx (+0,3%).

Hors Bel 20, les meilleures prestations sont le fait d’Asit (+3,8%), de Picanol (+2,7%) et de Nyrstar (+2,4%) qui a également livré ses chiffres pour 2019.

Akka (-2,8%), IBA (-2,6%) et D’Ieteren (-2,5%) sont à la traîne.

• Le briefing actions belges

>KBC

a terminé l’exercice 2019 au-dessus des attentes. Le groupe a réalisé un résultat net de 702 millions d’euros au cours du quatrième trimestre. En Belgique, le bancassureur fait également mieux que les projections des analystes. Notre article. 

>Barco

fait mieux qu’attendu et coupe son action en sept. Fort de résultats généralement supérieurs aux attentes, Barco prévoit une hausse de son dividende. Il annonce aussi son intention de procéder à une division de son titre en sept nouvelles actions. Notre article. 

>Barco: KBC Securities a relevé son objectif de cours à 265 euros, contre 240 euros avant. La recommandation reste à “accumuler”.

>Fagron

en demi-teinte en 2019. Le spécialiste des préparations en pharmacie Fagron fait état d’un résultat opérationnel ajusté en hausse de près de 10%. Notre article. 

>Nyrstar

: les derniers résultats avant la liquidation. Nyrstar, qui prépare sa liquidation, a publié ses résultats annuels pour 2019. Ils se basent sur le principal actif du groupe: une participation de 2% dans un groupe qui détient ses anciens actifs. Notre article. 

>Pour 2019, le groupe de plantations Sipef

a vu ses revenus baisser de 10% à 248 millions de dollars. Le résultat opérationnel chute, passant de 42,7 millions de dollars à 4,9 millions et le résultat net se teinte de rouge avec une perte de 8 millions, contre un bénéfice de 30 millions un an plus tôt. Sipef ne distribuera pas de dividende. Le communiqué.

>Montea

a dégagé, en 2019, un résultat EPRA par action en hausse de 11% à 3,28 euros. Le dividende suit la même tendance (+12%) à 2,54 euros brut. Pour 2021, la SIR vise un résultat EPRA par action de 3,60 euros (+10% par rapport à 2019) et un dividende de 2,80 euros (+10%). Le communiqué. 

>Intervest

a publié ses résultats annuels mercredi soir. Le communiqué. 

>À tenir à l’œil ce jeudi. Belgique. Résultats: Befimmo et Cofinimmo après bourse. USA. Inflation en janvier (14h30). Résultats: Kaft Heinz, Pepsico et Nvidia.



Source


Crédits photo : www.lecho.be


Source de l’article : www.lecho.be


Source: https://www.lecho.be/les-marches/actu/actions-bruxelles/salve-de-resultats-belges-barco-et-fagron-malmenees-pas-de-coupon-chez-sipef-briefing/10207850.html