Près de 4 000 manifestants dans les rues de Lille ce jeudi contre la réforme des retraites


La sixième journée nationale de manifestation à l’appel de l’intersyndicale a réuni près de 4 000 opposants dans les rues du centre-ville de Lille ce jeudi après-midi. La manifestation était donc plus importante que samedi dernier. Environ 2 000 personnes avaient défilé. 

Dans les rangs, sans surprise, la détermination reste le maître-mot des manifestants qui ne sont pas convaincus par le geste du gouvernement qui a décidé de retirer provisoirement et sous conditions l’âge pivot de son texte. « C’est juste une petite entourloupe » commente Michel, professeur de lycée à Béthune, venu spécialement pour la manifestation régionale.

Aurore, une autre manifestante croit à la une mobilisation dans la durée malgré des cortèges moins fournis qu’en décembre « les gens sont déterminés quand même. Il y a des actions dans un corps de métier ou dans un autre. Il y a des relais » veut-elle croire. 

Toujours des perturbations dans les ports

Toujours est-il qu’à l’appel de la CGT, les ports de Calais et Dunkerque ont connu de nouvelles perturbations ce jeudi mais pas de blocage. Ce jeudi matin la zone Capécure sur le port a été bloquée par des manifestants. 

La centrale nucléaire de Gravelines connaît également un mouvement de grève et l’accès au site devrait resté bloqué jusqu’à ce jeudi minuit. 

Des cortèges à Douai, Valenciennes ou encore Calais

D’autres manifestations étaient également organisées notamment ce jeudi matin à Calais où 700 personnes ont défilé. Les opposants étaient aussi dans les rues de Valenciennes, Douai, Béthune ou encore Maubeuge.

L’intersyndicale (CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, Unef, UNL et FIDL) a appelé à une nouvelle journée nationale interprofessionnelle jeudi 24 janvier prochain, jour de l’examen du projet de loi en Conseil des ministres. Des actions sont également annoncées pour les 22 et 23 janvier.



Source