Ces derniers mois, les vols avec violences et agressions ont augmenté en centre-ville de Nantes, selon le patron de la police. La « problématique » sera désormais régulièrement étudiée de près, par les différents services, au palais de justice.

Ce vendredi matin au palais de justice de Nantes, le premier groupe local de traitement de la délinquance dédié au centre-ville s’est réuni. | PHOTO PO
Afficher le diaporama

Ce vendredi matin au palais de justice de Nantes, le premier groupe local de traitement de la délinquance dédié au centre-ville s’est réuni. | PHOTO PO

Souvent, dans cette salle de réunion du quatrième étage du palais de justice de Nantes, ils ont parlé des quartiers et de Malakoff, pour commencer.

Là, autour de la table, le procureur de la République de Nantes, des magistrats et les patrons de la police municipale et nationale (sûreté départementale, police judiciaire et police aux frontières), échangeaient régulièrement à propos des dernières scènes de violences avec armes et cherchaient à unir leurs forces pour ramener le calme dans certaines cités.

Vols avec violences en hausse

Ce vendredi 14 février, et pour la première fois, il a été question du centre-ville de Nantes, qui fait beaucoup parler de lui, à un mois des élections municipales. Et plus précisément des quartiers Decré, Cathédrale, Graslin, Commerce, Gloriette, Feydeau, République et ponts, île de Nantes, précise Pierre Sennès, le procureur de la République de Nantes. On y observe en effet une problématique particulière, liée à l’infraction sur la législation des stupéfiants (ILS), aux vols avec violences, aux agressions et aux cambriolages, indique le procureur.

Ces dix derniers mois, 227 personnes ont été interpellées dans le cadre d’ILS, illustre-t-il. Les vols avec violences commis en ville, quant à eux, auraient augmenté de 15 % en 2019, selon Benoît Desferet, le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP).

« Réorientation des moyens »

En se réunissant, les uns et les autres entendent mieux se coordonner et mettre en place des stratégies d’enquête pour affronter cette nouvelle forme de délinquance (dans laquelle les mineurs sont impliqués à hauteur de près de 25 %). Le renforcement de la présence policière sur le terrain, la nuit notamment, est d’ores et déjà à l’étude. Ces faits de violences sont une priorité pour nous, assure le DDSP. Les moyens seront donc réorientés en fonction.

Partager cet article
Nantes. Sécurité : polices, mairie et magistrats vont se coordonner « pour apaiser le centre-ville »Ouest-France.frAGRANDIR



Source


Crédits photo : www.ouest-france.fr


Source de l’article : www.ouest-france.fr


Source: https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-securite-polices-mairie-et-magistrats-vont-se-coordonner-pour-apaiser-le-centre-ville-0d567a96-4f28-11ea-b565-0b0577a4d926