Poitiers : comment se débarrasser des pesticides interdits


Depuis le 1er janvier 2019, les produits phytopharmaceutiques sont interdits pour les utilisateurs non professionnels. Les particuliers doivent donc se débarasser de leurs stocks, entamés ou pas. Mais ces produits dangereux  ne doivent pas être jetés n’importe comment. Depuis le début novembre, la ville de Poitiers avait installé des points de collectes temporaires pour faciliter les choses et de nombreux Poitevins sont venus. 300 kilos de produits ont ainsi été récupérés, souvent des flacons ou des bouteilles entamés, mais les substances restent dangereuses pour la santé.
 

Il reste encore beaucoup de produits phytosanitaires interdits chez les particuliers / © José Sousa, France Télévisions
Il reste encore beaucoup de produits phytosanitaires interdits chez les particuliers / © José Sousa, France Télévisions

 C’est ce qui a poussé Monique une habitante de Poitiers à venir

 Avec toutes les maladies qu’il risque d’y avoir comme le cancer, il aurait fallu le savoir un peu plus tôt
Monique, habitante de Poitiers.

Pour Élise, qui habite Bonneuil-Matours, les pratiques de jardinage ont résolument changé.

 Maintenant, je désherbe à la main, c’est  un peu plus fatigant, mais ça repousse moins vite.
Élise habitante de Bonneuil-Matours

Pour ceux qui auraient encore des produits à jeter, il faut se rendre dans les déchetteries habilités, celles de Ligugé et Migné-Auxances peuvent recevoir toute l’année ce type de produit.
Reportage de José Sousa, Stéphane Bourin et Josiane Étienne. 
 

Comment se débarrasser des pesticides
José Sousa, Stéphane Bourin et Josiane Étienne.



Source