L’épidémie causée par le coronavirus s’accélère dans le monde. Restrictions de voyage, conseils si on rentre de Chine ou d’Italie, mesures en France, colis… Le point.
Sommaire

[Mise à jour le mardi 25 février 2020 à 11h43] Apparu en Chine en décembre 2019, le coronavirus ou Covid-19 fait de plus en plus de victimes dans le monde, à tel point que le directeur général de l’OMS a annoncé le 24 février que nous pourrions passer bientôt au stade pandémique (épidémie qui s’étend à quasi-toute la population d’un continent voire au monde entier). En France 12 cas ont été confirmés et un homme de 81 ans est décédé. Le gouvernement a mis à jour ses recommandations aux voyageurs le 24 février.

Le coronavirus Covid19 circule activement en Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), à Singapour, en Corée du Sud et en Italie dans les régions de Lombardie et de Vénétie.

Le ministère des Solidarités et de la Santé rappelle, pour les personnes qui partent en voyage dans les zones touchées par le virus :

d’éviter tout contact avec des animaux, vivants ou morts ;
d’éviter de se rendre sur les marchés où sont vendus des animaux vivants ou morts ;
d’éviter tout contact rapproché avec des personnes souffrant d’infection respiratoire aiguë ;
de ne pas manger de viande non ou peu cuite ;
de se laver régulièrement les mains avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions hydro-alcooliques ;
de consulter le site de conseils aux voyageurs du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre et toux/difficultés respiratoires) : il est recommandé de porter un masque chirurgical si l’on est en contact avec d’autres personnes et d’utiliser des mouchoirs jetables, de bien se laver les mains régulièrement et de consulter rapidement un médecin localement lors de son voyage en Chine.

Dans les 14 jours suivant le retour, le ministère de la Santé recommande :

Surveillez votre température 2 fois par jour ;
Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;
Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir ;
Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…) ;
Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…) ; 
Evitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).
Travailleurs/étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine…).
Les enfants, collégiens, lycéens ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée, compte tenu de la difficulté à porter un masque toute la journée.

Si vous présentez des symptômes spécifiques d’une infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés à respirer) dans les 14 jours suivant le retour en France,

Contacter le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent en Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie.
Évitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
Ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.
 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a pas recommandé de restriction de voyage ou de commerce. La France, elle, déconseille de voyager en Chine sauf raison impérative. Dans ce cas :

éviter tout contact avec des animaux, vivants ou morts ;
éviter de se rendre sur les marchés où sont vendus des animaux vivants ou morts ;
éviter tout contact rapproché avec des personnes souffrant d’infection respiratoire aiguë ;
ne pas manger de viande non ou peu cuite ;
se laver régulièrement les mains avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions hydro-alcooliques ;
consulter le site de conseils aux voyageurs du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre et toux/difficultés respiratoires) il est recommandé :

de porter un masque chirurgical si l’on est en contact avec d’autres personnes ;
d’utiliser des mouchoirs jetables et de bien se laver les mains régulièrement ;
lors de son voyage en Chine : de consulter rapidement un médecin localement.
Il est aussi recommandé aux Français qui n’ont pas de raisons essentielles de rentrer en Chine, de se tenir éloignés momentanément du pays et de différer leur retour et aux Français qui le peuvent d’envisager d’interrompre temporairement leur séjour en Chine, en attendant l’amélioration des conditions locales.

Aucun cas de contamination par l’eau n’a été à ce jour rapporté. Cette maladie est à transmission respiratoire et probablement de l’animal à l’homme, mais la source n’est pas encore identifiée. “Les premiers cas recensés sont des personnes s’étant rendues directement sur le marché de Wuhan (fermé depuis le 1er janvier) : l’hypothèse d’une zoonose (maladie transmise par les animaux) est donc privilégiée”, tient à rappeler le gouvernement sur son site Internet. 

Il n’y a pour le moment aucune recommandation d’hygiène particulière pour les colis venant de Chine.

Newsletter

Voir un exemple
A ce jour, aucun cas de contamination par les objets n’a été rapporté. Les objets importés de Chine ne seraient a priori pas à risque.  Il n’y a pas non plus d’inquiétude à avoir concernant l’utilisation des médicaments produits en Chine. Concernant les colis en provenance de Chine, “le risque qu’ils soient porteurs du virus est extrêmement faible, pour ne pas dire inexistant”, assure le professeur Thomas Baumert, médecin et expert des maladies virales à l’Inserm et au CHU de Strasbourg, à BFMTV.com. Et de préciser que “l’infectiosité d’un virus diminue très rapidement, elle disparaît quelques heures après que le virus se trouve hors du corps.” Or “les colis provenant de Chine potentiellement touchés par des sécrétions respiratoires sont livrés par bateau, le délai est donc trop long pour la survie du virus, ou par avion où les conditions de transport en soute (air sec) n’est pas favorable à la survie du virus” précise le gouvernement. Pour se transmettre, le coronavirus aurait donc besoin d’un hôte et ne pourrait survivre sur des surfaces non vivantes comme des objets. Il n’y a pour le moment aucune recommandation d’hygiène particulière pour les colis venant de Chine. 

Sources :

Information Coronavirus 2019 nCoV – Le point sur la situation – Gouvernement.fr
Conseils aux voyageurs, France Diplomatie, Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères



Source


Crédits photo : sante.journaldesfemmes.fr


Source de l’article : sante.journaldesfemmes.fr


Source: https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2608487-coronavirus-voyage-restriction-pays-colis-france-chine-italie-singapour-coree-du-sud/



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
9 + 24 =