Clothilde Ollier, tête de liste L’écologie en commun, a présenté son plan d’urgence en trois volets pour faciliter les déplacements piétons, cyclistes et en transport en commu.

Publié le 14 Fév 20 à 9:29

Marc Le Tourneur et Clothilde Ollier. (©CN)Accompagnée de Marc Le Tourneur, ancien directeur de la TaM, spécialiste des mobilités et soutien de la candidate au sein de Confluence, Clothilde Ollier a présenté son plan d’urgence pour mieux se déplacer. La tête de liste de L’écologie en commun aux élections municipales à Montpellier entend déployer trois plans pour les piétons, les vélos et les transports en commun en y consacrant 240 M€. « Le but est d’aller vite. C’est attendu par beaucoup de monde » annonce la candidate.
Lire aussi : Montpellier. Municipales : Clothilde Ollier, exclue d’EELV, continue « en vert et contre tous »Priorité aux piétonsEstimant que « le mandat qui se termine a été celui de l’immobilité et du laisser faire », Clothilde Ollier, si elle est élue, souhaite mettre en oeuvre « un véritable plan d’urgence pour mieux se déplacer dans un espace protégé ».  Tout d’abord pour les piétons en consacrant 50 M€ en 6 ans afin de reprendre les liaisons entre les quartiers, élargir les trottoirs et en enlever les obstacles, simplifier des traversées de carrefour et piétonniser les abords des écoles. Un plan qui prend grandement en considération l’accessibilité des personnes à mobilité réduite avec un travail réalisé en concertation avec des associations.100 M€ pour le véloGrande thématique de ces municipales, le vélo bénéficiera d’un plan à hauteur de 100 M€ en 6 ans. « On est en à la préhistoire en la matière » juge Marc Le Tourneur « Le plan permettra de rattraper ce retard à la fois dans la ville et entre les communes de la métropole ». De la réalisation d’un réseau complet et continu d’itinéraires cyclables protégés des voitures à la création de nombreux parkings sécurisés, Clothilde Ollier veut « trouver des solutions concrètes pour des problèmes concrets ». Comme par exemple de développer la location de vélos électriques ou de vélos-cargos en longue durée pour que chacun puisse tester ces véhicules et changer leur pratique.Des transports en commun aux horaires élargisLe plan pour les transports en commun, programmé à 15 M€ par an, prévoit notamment le remplacement des bus gaz ou diesel par des bus électriques ou à hydrogène. Les horaires seront revus pour répondre aux besoins des personnes qui travaillent en horaires décalés. Clothilde Ollier souhaite ainsi élargir les horaires de bus pour les faire débuter plus tôt et terminer à minuit sur toutes les lignes avec des arrêts à la demande le soir. La candidate pense également aux fêtards et voudrait également mettre en place sur la ligne 1 un tramway par heure toute la nuit entre le samedi et le dimanche.Opposé à la gratuité des transports en commun avec comme arguments principaux que ce serait « un cadeau fait aux entreprises qui payent 50% des abonnements » et qu’il « faut pouvoir continuer à investir », Clothilde Ollier préfère une tarification sociale et « réserver la gratuité et les réductions aux gens qui en ont le plus besoin ».Une ligne de bus entre les deux garesSur le sujet du tramway, l’ancien directeur de la TAM affirme que « la ligne 5 peut être mise en service en 2022 au lieu de 2025 ». Quant à l’extension de la ligne 1 entre Odysseum et la gare TGV Sud de France, il l’abandonne et « réalise une économie de 40 M€ ». À la place, une ligne de bus sera créée entre les deux gares avec un seul arrêt à la mairie, croisement de plusieurs lignes de tramway, garantissant un trajet de 20 minutes et adaptée aux horaires des trains.Abandonner le Contournement Ouest de MontpellierMarc Le Tourneur en profite également pour commenter la présentation des travaux du pont Maurice Gennevaux et dénonce « un vrai détournement en complicité anormale » avec le financement de la réalisation de cet équipement initialement prévue pour la ligne 5 qui s’inscrit désormais davantage dans le Contournement Ouest de Montpellier.Lire aussi : Prévu pour la ligne 5, le pont Maurice Gennevaux lance le Contournement Ouest de MontpellierD’autant qu’il voit une autre solution pour relier les deux autoroutes car « le problème du COM c’est sa capacité. On a besoin d’une liaison sans embouteillage ». Il propose ainsi de remplacer tous les ronds-points par de grands carrefours à feux. Dans ce sens Clothilde Ollier veut stopper ce qu’elle juge comme une nouvelle autoroute. L’argent ainsi économisé financera les plans d’urgence pour se déplacer qui pour beaucoup sont des domaines de la Métropole.



Source


Crédits photo : actu.fr


Source de l’article : actu.fr


Source: https://actu.fr/occitanie/montpellier_34172/municipales-montpellier-clothilde-ollier-presente-plan-durgence-mieux-se-deplacer_31462045.html