Tendances

Masters Rome : Roger Federer rejoint les quarts après sa victoire face à Coric (2-6, 6-4, 7-6[7]) – Masters Rome 2019 – Tennis

Roger Federer a fini par s’en sortir. Mais Dieu que ce fut dur ! Tranquille face à Joao Sousa en début de journée, le Suisse a dû se faire violence pour écarter un Borna Coric accrocheur mais trop nerveux en fin de match pour s’offrir une qualification en quarts de finale, en trois sets, au terme d’un ultime tie-break étouffant où il aura sauvé deux balles de match (2-6, 4-6, 7-6). Le tout en 2h31 de jeu. Au prochain tour, dès vendredi, il devra se coltiner Stefanos Tsitsipas ou Fabio Fognini, qui s’affrontent en soirée.

Ce fut un combat sans pitié. Et d’abord à sens unique. Déplacé sur le Grandstand, le Suisse a commencé son deuxième match du jour à l’envers. Pas dans le rythme, il a subi les assauts du Croate, qui n’avait plus grand-chose à voir avec le joueur ayant perdu à Madrid face à Lucas Pouille. Accrocheur et incisif, la tête de série numéro 13 a réussi à chiper à deux reprises son service à Federer pour tranquillement s’adjuger la première manche.

Un tie-break intense et deux balles de matches sauvées

Mais, le vent a tourné. Dans une ambiance survolté, avec des tifosi acquis à la cause du numéro 3 mondial, Federer a peu à peu retrouvé son tennis. Et ses montées au filet encore si précieuses ce jeudi. Mais il a encore tardé à concrétiser sa supériorité. Après un break à 2-3, il a lâché son propre service pour la troisième fois du match alors qu’il servait sur le set. Le tout avant de corriger l’anomalie dans la foulée en chipant de nouveau le service du Croate, qui s’est démené sur tous les points.

La suite fut exaltante, pour le plus grand bonheur des spectateurs. Souverains sur leurs services respectifs, les deux hommes ont poussé jusqu’à un ultime tie-break. Etouffant et ô combien dramatique. C’est d’abord Coric qui a pris les devants, profitant de l’imprécision du Suisse. Mieux, il s’est procuré deux balles de match à 6-4 dans le jeu décisif grâce à un slice incisif et un service gagnant. Le couperet étant passé proche, le Suisse a fini par se ressaisir. C’est finalement sur sa deuxième balle de match qu’il a converti l’essai pour retrouver les quarts du Foro Italiano.

Ce sera dès vendredi et face à un adversaire qui promet d’être au moins aussi coriace que Coric puisque ce sera le vainqueur du duel explosif opposant Stefanos Tsitsipas à Fabio Fognini dans la soirée. Pas de quoi lever le pied d’ici là…

Roger Federer au Masters de Rome en 2019

Roger Federer au Masters de Rome en 2019Eurosport


Source

Mots Cléfs

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
velit, nec nunc vel, ut lectus sit
Fermer