Trois Zéros

Même en confinement, il faut se détendre. Et c’est exactement le but de Trois Zéros, réalisé par Fabien Onteniente et sorti en salle en 2002. Derrière une comédie populaire, dans le meilleur sens du terme, se disséminent ici et et là quelques vérités sur un monde football que le temps n’a absolument pas gommées. La toute puissance de l’argent ; l’omniprésence d’un « entourage » pas toujours bien intentionné à proximité des jeunes talents ou bien encore le dopage sont des thématiques que le réalisateur de Camping évoquait il y a déjà dix-huit ans.

« Petit Paraguayen »

Mais n’y allons pas par quatre chemins. Si l’on regarde Trois Zéros c’est d’abord pour s’amuser, pour rire un bon coup. La recette paraît simple : Gérard Lanvin (Colonna) et Gérard Darmon (Marbello) ont déjà tout vécu en tant qu’agent de joueurs et ils se livrent une nouvelle guéguerre pour attirer dans leurs filets le jeune prodige hongrois Tibor Kovacs, interprété par Lorant Deutsch et sur lequel Samuel Le Bihan (Manu), a déjà mis le grappin. Au milieu de tout ça, Isabelle Nanty (Sylvie), tente de se faire une place et le football féminin avec elle.

Si le rendu est aussi bon, c’est justement parce que tous ces personnage sont à la fois réalistes et caricaturaux. Aussi parce que les dialogues nous restent en tête, une fois le générique terminé. Regardez Trois Zéros pour traiter vos amis de « Babo », suivez le parcours de Tibor pour placer Gueugnon sur une carte et découvrez avec gourmandise le talent de « ce petit Paraguayen », dont vous entendrez vite reparler.

Trois Zéros, film de Fabien Onteniente sorti en 2002. 1h38. Disponible en DVD et en VOD.

Antonin Bisson


Lire La Suite : Source Original
Crédits photo / Source de l’article : www.leberry.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
15 + 17 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.