Ligue AF. Le VB Nantes s’offre une précieuse victoire dans le Nord


Bien voyager, tel est le secret d’un championnat réussi. En s’imposant à Lille, les Nantaises font une bien belle opération.

Schwab et les Nantaises font une bien belle opération en championnat. | ARCHIVES DAVID CHAPET


  • Schwab et les Nantaises font une bien belle opération en championnat.
    Schwab et les Nantaises font une bien belle opération en championnat. | ARCHIVES DAVID CHAPET

En ce début de partie, les deux formations n’avaient pas assurément le compas dans l’oeil. Le ballon avait un mal fou à rester dans les limites de l’aire de jeu. Mais Nantes n’a pas l’habitude de se complaire dans l’à peu près.

Très vite, les protégées de Cyril Ong corrigeaient le tir et s’installaient confortablement dans le rôle de leader. Ce n’était donc pas étonnant de voir les visiteuses s’offrir la première échappée du jour (5-1). Tout le mérite en revint à Lindsey Vander Weide. Percutante au filet et diablement efficace au service, l’Américaine était la grande fournisseuse de points pour son équipe. De quoi chatouiller les moustaches de « Louves » qui n’appréciaient que modérément de se faire bousculer ainsi dans leur antre.

Un deuxième set à oublier

Rien ne semblait pouvoir détourner le fleuve ligérien. Au centre, la pointue Lucille Gicquel perforait régulièrement la cuirasse nordiste, augmentant le déficit d’un VCMB qui ne pouvait vouer son salut qu’à de trop rares fulgurances. Karolina Goliat avait beau s’escrimer, l’échéance était inéluctable : le premier set tomba dans l’escarcelle nantaise. Pas question de laisser refroidir le marteau-pilon nantais. Jouant avec les lignes, Schwabe et consorts prenaient de nouveau le large dès l’entame de la deuxième manche.

Les Marcquoises sentaient que si elles lâchaient trop vite l’affaire, l’apathie gagnerait vite les travées de la salle Saint Exupéry. Elles s’accrochaient au bastingage espérant que sur un malentendu elles puissent conclure dans le « money time’ ». Et comme les rêves les plus fous sont parfois à la portée des optimismes, les banlieusardes lilloises s’offrirent le second set.

Une soufflante salvatrice

Chat échaudé craint l’eau froide. Cette fois-ci, menant au mieux leur barque, les Nantaises se présentaient au moment crucial dotées d’une belle avance (23-15). Il ne restait plus qu’à Miss Gicquel qu’à achever l’oeuvre collective. Deux manches à une : encore un effort pour faire le plein de points en championnat et accessoirement de s’éviter le coupe-jarret du tie-break.

« On a été plutôt bons. Comme dans tous les matchs de reprise, il y a des hauts et des bas. Ce nest pas normal cependant de faire douze fautes dans le second set. La soufflante qui a suivi a remis du plomb dans toutes les têtes », confiait le coach nantais Cyril Ong après la rencontre. Mission accomplie malgré une belle résistance nordiste.

MARCQ-NANTES : 1-3

(17-25 en 17′, 25-23 en 27′, 16-25 en 23′, 22-25 en 26′)

Partager cet article

Ligue AF. Le VB Nantes s’offre une précieuse victoire dans le NordOuest-France.fr



Source