Les différentes réactions des sportifs belges après l’annonce du report des Jeux Olympiques de Tokyo, prévus du 24 juillet au 9 août mais qui auront finalement lieu au plus tard à l’été 2021 en raison de la crise liée à la pandémie de coronavirus.

Bashir Abdi, recordman de Belgique du marathon, sur Twitter: «L’humanité en premier. C’est officiel, les JO sont reportés d’un an. C’est maintenant le moment de venir à bout du Covid-19 afin de disputer des JO équitables pour tout le monde.»

Le vététiste Jens Schuermans s’est montré déçu sur Instagram: «Mais la santé passe en premier. Et l’avantage, c’est qu’on a plus de temps pour se perfectionner dans ce beau sport.»

Dylan Borlée, spécialiste du 400 mètres, a préféré l’humour dans un post publié sur Instagram: «Quand je pense à toutes ces sessions de 500 mètres qui vont directement à la pouvelle… Blague à part, faisons-en encore plus pour l’année prochaine.»

Koen Naert, champion d’Europe du marathon en 2018: «Qu’importe quand les Jeux se tiendront, nous seront prêts. Je suis content de la décision rapide. Les athlètes peuvent l’accepter, replanifier et se reconcentrer. Leurs rêves sont reportés, pas annulés. Merci pour, selon moi, cette sage décision.»

Voir cette publication sur Instagram

Hey @tokyo2020 in 2021, I’m coming for you! No matter when you will take place, we’ll be ready. Glad we had a fast decision about postponement, thank you. Athletes can accept, start rescheduling and refocus. Athletes dreams are only postponed, not cancelled. It’s a small change in numbers from 2020 to 2021, but a big change for world health. So thank you for this, in my opinion, wise decision. Now let’s continue to work together and keep all safety matters in mind. This is very important to restart our normal lives again as soon as possible. Let’s think about, and be grateful for, all people around the world giving the best they have to overcome the Covid-19 crisis. Stay strong. 📷 @belgaimage #Tokyo2020 #olympics #postponed #olympicgames #refocus #who #covid19 #together #KeepMoving #SamenTegenCorona #instarunner #marathon #running #run

Une publication partagée par Koen Naert (@koennaert) le

Tanguy Cosyns, joueur de l’équipe nationale de hockey, sur Twitter: «Sentiment bizarre après l’annonce du report des JO pour 2021… J’ai l’impression que l’on reporte ma session d’examens et donc que j’aurai plus de temps pour étudier mais ça me saoule d’avoir plus de temps.»

Campenaerts, le report est la «seule bonne décision»

Victor Campenaerts avait fait des Jeux Olympiques de Tokyo un gros objectif. Le détenteur du record de l’heure n’était pas encore qualifié mais faisait tout pour être prêt pour le chrono olympique. «Mais je comprends la décision de reporter les Jeux. C’est la bonne solution et, cela peut paraître bizarre mais, je suis content de ce choix. C’est bien que la décision soit déjà tombée maintenant.»

«Je pense que chaque athlète l’a vu venir. Tout le monde est conscient que ce n’était pas une bonne idée de les maintenir aux dates prévues. Il y avait des rumeurs qui disaient que les Jeux se tiendraient plus tard dans l’année mais cela aurait été bizarre et illogique. C’est dommage mais c’est bien d’avoir la certitude maintenant.»

Cela aurait été inexplicable qu’autant d’athlètes du monde entier se retrouvent au même endroit dans quatre mois.

«Cela aurait été inexplicable qu’autant d’athlètes du monde entier se retrouvent au même endroit dans quatre mois, avec du public présent en nombre à un tel événement, alors que le coronavirus touche actuellement tout le monde. Il fait rage en Europe, il n’a pas encore atteint l’Afrique, etc. Pour la santé publique, c’est la meilleure solution et cela aurait été une mauvaise idée d’organiser les JO.»

«De point de vue de cycliste, je pense que j’aurai d’autres occasions de me montrer cette année et nous ne sommes pas uniquement dépendants des Jeux. À partir de septembre, il y aura encore assez de courses pour se mettre en évidence que ce soit pour un grimpeur, un coureur de classiques, ceux qui courent pour remporter des courses à étapes ou ceux qui aiment le contre-la-montre.»

Cela veut-il dire qu’il pense qu’aucune course n’aura lieu avant septembre? «Non mais je veux dire que c’est différent pour nous en tant que cyclistes. Par exemple, l’équipe de hockey a peu de chances de se montrer et mise donc sur ces Jeux pour une médaille. Tout comme d’autres athlètes. Nous, nous avons plusieurs options. Je pense qu’il y aura de nouveau des courses d’ici la mi-juin et je suis certain que nous pourrons courir en été.»

Campenaerts comprend cependant que d’autres athlètes soient déçus. «Si je me mets à leur place, le report des Jeux doit être une catastrophe pour certains. Certains sont déjà qualifiés, d’autres non, ils doivent d’un coup penser un an plus loin. Pour certains sportifs, c’est une toute autre histoire que pour un cycliste.»



Lire La Suite : Source Original
Crédits photo / Source de l’article : www.lavenir.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
30 − 1 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.