Tendances

Les Misérables de Ladj Ly : le premier choc de Cannes 2019 selon la presse – Actus Ciné

Présenté en compétition hier au Festival de Cannes, le long métrage “coup de poing” du réalisateur Ladj Ly a bouleversé La Croisette. Découvrez ce qu’en a pensé la presse…

SRAB Films – Rectangle Productions – Lyly films

Les Misérables de Ladj Ly – En Compétition – Sortie en salles non datée

De quoi ça parle ?

Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux “Bacqueux” d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes…

Qu’en pense la presse ?

Christophe Narbonne / Première : “La première bombe du festival. (…) La dernière demi-heure, la plus dingue, certainement la plus polémique, est une démonstration de force cinématographique qui restitue avec sauvagerie l’atmosphère de guerre urbaine ressentie en 2005.” – Lire la critique complète

Eric Libiot / L’Express : “Romanesque et docu mélangés, polar et chronique, suspense et politique. Le premier choc du festival. Les Misérables est un grand film qui réussit à rendre palpable la complexité des relations dans un environnement toujours prêt à déraper sinon à s’embraser.” Lire la critique complète

Véronique Cauhapé / Le Monde : “Les Misérables a de quoi ranimer un mort et couper la respiration aux vivants. (…) Ladj Ly sait donc de quoi il parle. (…) Une réalité complexe, [montrée] avec virtuosité. Et telle qu’il en fait entendre le pouls fragile, en régularité instable, susceptible de pouvoir s’emballer et de se perdre dans le bruit et la fureur, au moindre incident.” Lire la critique complète.

Jordan Mintzer / Hollywood Reporter : “Un premier long métrage explosif (…), un mélange entre le classique de Victor Hugo, The Wire et Training Day. (…)  Un thriller urbain fougueux assorti d’un commentaire social cinglant sur l’état actuel de la banlieue parisienne.”  Lire la critique complète.

Guy Lodge / Variety : “Les débuts narratifs prometteurs du documentariste français Ladj Ly témoignent d’une colère urgente face à la brutalité policière (…) Rappelant parfois le travail plus urgent et déchiqueté de Spike Lee  dans son énergie fiévreuse et formelle, Les Misérables est justement exaspérant en tant qu’étude des structures quotidiennes du pouvoir, testées et exploitées jusqu’au point de rupture”. Lire la critique complète.

Voir le diaporama

Diaporama

Cannes 2019 : Amber Heard, Julianne Moore, Jamel et l’équipe des Misérables sur les marches

19 photos


Source

Mots Cléfs

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
tristique ut consectetur diam Curabitur sed dolor mattis
Fermer