Par Quentin PERCEROU, rédacteurPublié le 12/02/20, mis à jour le 14/02/20 à 08h56

Après la tempête Ciara, un nouveau système dépressionnaire va se mettre en place ce weekend sur le nord-ouest de l’Europe. Les services météorologiques anglais ont nommé cette future dépression Dennis.

Mardi, le Met Office a nommé une future dépression Dennis qui générera une tempête sur les îles Britanniques dimanche. Le contexte météorologique s’annonce être sensiblement le même que le weekend dernier, c’est-à-dire avec un très puissant courant-jet ou jet stream (entre 350 et 400 km/h) ainsi qu’un complexe dépressionnaire très creux (933 hPa) dans l’océan Atlantique nord qui nécessite une alerte rouge sur l’ouest de l’Islande pour vent violent. Dans le même temps, des conditions anticycloniques se maintiennent du côté des Açores.

La dépression Dennis, en provenance de la mer du Labrador, rejoint ce complexe dépressionnaire avec lequel elle fusionnera. Sous l’effet du puissant courant-jet, cette dépression devrait atteindre une pression atmosphérique inférieure à celle de la tempête Ciara : entre 925 et 915 hPa selon certains modèles météorologiques. Si le scénario des 915 hPa est approché, la tempête Dennis pourrait battre le record de basses pressions pour cette partie de l’océan Atlantique nord, hors océan Atlantique tropical. Le record actuel de basses pressions est détenu par la tempête Braer en janvier 1993 avec 914 hPa.

Ces pressions très basses opposées aux hautes pressions présentes aux Açores formeront un gradient de pression très serré sur 2000 à 3000 kilomètres, et surtout sur les régions anglo-saxonnes. Ce qui permettra, comme cela a été le cas avec Ciara, d’avoir des vents très violents. La tempête Dennis se dirigera vers le nord-ouest des îles Britanniques au cours du weekend. Elle se fera sentir dès samedi et surtout dimanche alors qu’elle passera au plus près de l’Écosse.

Samedi : du vent fort et des pluies intenses

Tout comme le week-end dernier, le vent moyen sera fort et continu et les rafales d’autant plus élevées. Les îles Britanniques verront le vent forcir à partir de vendredi soir sur les côtes occidentales d’Irlande. La nuit promet d’être agitée pour l’ensemble de l’Irlande comme pour l’Irlande du Nord, avec des rafales généralisées comprises entre 80 et 100 km/h. Elles seront localement plus fortes sur les côtes et caps exposés à l’ouest. 

Ces vents puissants gagneront par la suite l’ensemble de l’Angleterre, l’Écosse et le Pays de Galles le samedi matin. Les régions à l’ouest seront les plus exposées, notamment celle de Gwynedd qui comporte beaucoup de reliefs et où des rafales à 140 km/h sont possibles.

En parallèle de ces vents violents, certaines régions devraient recevoir des pluies copieuses, notamment le Pays de Galles et les régions occidentales de l’Écosse de vendredi à samedi au passage d’un front froid actif. Des inondations sont susceptibles de se produire.

Dimanche : le vent se renforce davantage

Les îles Britanniques n’auront pas le temps de souffler qu’un deuxième temps de la tempête Dennis se mettra en place dimanche matin alors que la tempête s’approchera au plus près de l’Écosse.  Pour l’heure, les scénarios divergent quelque peu. Le scénario majoritaire voit la tempête plus proche des îles Britanniques, ce qui provoquerait des rafales de vents plus puissantes. Dans ce scénario, elles se produiraient au nord-ouest de l’Irlande dans la matinée. Les vents forts et puissants gagneront encore une fois le Pays de Galles, l’ouest de l’Angleterre et l’Écosse dans l’après-midi. Elles seront fortes jusque dans la nuit, surtout en Écosse où les rafales les plus puissantes pourraient avoisiner les 160 km/h sur les régions de l’ouest.

D’autres pluies fortes se mettront en place ce même jour mais elles concerneront davantage l’Écosse et l’Irlande du Nord. 

En conséquence, il faut encore s’attendre à des perturbations importantes dans les transports : suspension du trafic maritime, retards et annulations de vols pour les aéroports ainsi que pour le trafic ferroviaire. Il est possible également que surviennent des coupures de courant et que la voirie soit affectée.

La tempête Dennis affectera également la France.

À lire aussi

Météo du week-end : nouvelle tempête Dennis dimanche

Prévisions saisonnières pour le printemps



Source


Crédits photo : actualite.lachainemeteo.com


Source de l’article : actualite.lachainemeteo.com


Source: https://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2020-02-14/les-iles-britanniques-balayees-par-la-tempete-dennis-ce-week-end-54096