Le spectacle « Crise de voix » de retour au Prato de Lille, les 17 et 18 janvier 2020


Avant un passage à Douai le 23, le spectacle « Crise de voix » sera joué au Prato de Lille (Nord), le soir du vendredi 17 janvier 2020. Zoom sur cette création originale.

Découvrez ce spectacle hors du commun dès le vendredi 17 janvier 2020 au Prato de Lille (Nord).
Découvrez ce spectacle hors du commun dès le vendredi 17 janvier 2020 au Prato de Lille (Nord). (©Frédéric Iovino)

Le spectacle « Crise de voix », produit par la Clé des champs depuis 2017, que l’on pensait ne plus revoir, sera présenté dans la salle du Prato de Lille (Nord) les vendredi 17 et samedi 18 janvier 2020.

Lire aussi : Lille. Découvrez « La Faculté des rêves », nouvelle création du Théâtre du Nord, du 15 au 30 janvier

Un spectacle burlesque lyrique

C’est un spectacle burlesque lyrique dans lequel Jacques Schab, le sérieux pianiste de l’Orchestre national de Lille et du chœur de l’Opéra de Lille, se déchaîne pour accompagner Valérie Petit l’alto – Jacqueline la fantasque – et Vincent Vantyghem – le baryton qui endosse le rôle d’Yvon le benêt pour faire revivre une journée au Mignon Palace.

Salle de Bal-catch-cinéma, c’est le lieu de naissance et d’apprentissage de Gilles Defacque, le créateur du spectacle et du théâtre du Prato. On nettoie, on range, on épluche les pommes de terre pour les frites du soir, on se chamaille joyeusement en anglais en espagnol et en français tout en reprenant les refrains populaires, Mimi Pinson, Lakmé, Massenet ou Dalida.

La Clé des champs a eu pour mission de populariser l’art lyrique… Sous toutes ses formes. Le burlesque en est une. Les rires et les mines réjouies des spectateurs prouvent que l’intuition est bonne.

Jean-Michel Stievenard

Infos pratiques :
« Crise de Voix », spectacle lyrico-burlesque, écrit et mis en scène par Gilles Defacque, représentations le 17 janvier à 20 h et le 18 janvier à 19 h, salle du Prato au 6, allée de la filature puis Douai à l’Arkéos-Musée parc (le 23 janvier à 20 h 30). Plus d’infos par ici.



Source