La déforestation, le symbole du déclin du samba, l’arbre fondateur d’Athiémè


Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire, Athiémé doit son nom à un arbre. Il s’agit du samba, le Triplochiton scleroxylon de son nom scientifique. L’abondance de cette espèce dans la région lui a valu cette identification de la part du fondateur de la ville, pour qui la forêt de samba servait de refuge. Athiémé signifie littéralement en langue locale Kotafon, ʺau cœur des bois blancsʺ. Aujourd’hui, on ne trouve plus de bois blanc. La déforestation a fait disparaître l’espèce qui a laissé son nom à la ville.

 

 

 

 

 





Source