Économie

Investissement : Les ventes de forêts ont atteint un niveau record en 2018


Investissement : Les ventes de forêts ont atteint un niveau record en 2018

Le marché de la forêt poursuit sa progression en France. Le montant des ventes a atteint un nouveau record en 2018 à 1,6 milliard d’euros. Le prix moyen de l’hectare s’élève à 4 250 euros, en progression de 3,5% sur un an.

La forêt attire de plus en plus d’investisseurs en France. Le montant des ventes a grimpé de 5,6 % en 2018 pour atteindre 1,6 milliard d’euros, un nouveau record, selon le rapport annuel de la Société forestière et des Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) présenté ce mardi et relayé par Les Echos.

Sans surprise, le prix moyen de l’hectare a lui aussi nettement augmenté et s’élève à 4.250 euros, soit une hausse de 3,5% sur un an. Au total, 19.080 forêts ont été rachetées au cours de l’année (+ 3,3%) pour une surface totale de 130 100 hectares, proche du niveau de 2017.

Le chêne particulièrement convoité

Toutefois, ces chiffres cachent d’importantes disparités dans ce marché en pleine expansion, notamment en fonction des arbres et de la qualité d’entretien de la forêt. Le chêne, dont le prix a augmenté de 30% en trois ans, a par exemple beaucoup plus de valeur que le pin. Dans 90% des transactions, les prix sont ainsi compris entre 670 et 12 730 euros par hectare. Un gouffre. Le record 2018 appartient à une forêt de chênes vendue 23 000 euros l’hectare.

Le nord du bassin parisien affiche les prix les plus élevés, à plus de 6 500 euros l’hectare, en hausse de 7% sur un an. La tendance est plutôt aux petites parcelles. Les terrains compris entre 1 et 10 hectares concernent 9 transactions sur 10 et représentent  37 % des surfaces vendues.

Quoi qu’il en soit, investir dans une forêt rapporte rarement plus de 2% par an, rappelle BFM Immo.


Source

Mots Cléfs

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
massa ut odio venenatis Phasellus diam ipsum mattis
Fermer