Hyundai s’est associé à la jeune start-up Canoo pour développer une plateforme spécifique destinée à la production de petites citadines électriques. Voilà qui relance l’idée d’une Hyundai i10 ou Kia Picanto à la sauce aux électrons.Hasard ou coïncidence, lors du dernier CES 2020 à Las Vegas, le constructeur automobile Hyundai et la start-up Canoo partageaient le même hall d’exposition, le North Hall situé dans la zone Tech East.
Canoo est une start-up née il y a deux ans. Elle a su développer avec le concours de Dassault Systèmes et sa plateforme 3DEXPERIENCE un châssis évolutif appelé “skateboard” dans le jargon industriel, sur lequel n’importe quel type de carrosserie peut venir reposer. Tout dépend de l’usage donné au véhicule. Ainsi, le premier véhicule signé Canoo sera une navette autonome mi-combi, mi-monospace, capable d’accueillir confortablement sept personnes.Article recommandé : Dassault Systèmes : comment les start-up s’approprient la plateforme 3DEXPERIENCESéduit par ce skateboard, le conglomérat Hyundai — qui intègre Kia — a signé un partenariat avec Canoo pour le développement spécifique d’une plateforme destinée aux véhicules électriques.Ainsi, à partir de ce skateboard commun, Hyundai et Kia seront en mesure de poser la carrosserie de leur choix tout en diminuant les coûts de production, mais permettra aussi de réduire la complexité de sa chaîne de montage de VE. Avec ce type de châssis, il est facile d’imaginer une Hyundai i10 ou une Kia Picanto avec une motorisation 100 % électrique. Mais pas uniquement puisque le groupe évoque des véhicules utilitaires légers (Purpose Built Vehicles ou PBVs) répondant “aux divers besoins des clients”.Article recommandé : Kia souhaiterait une Picanto électrique pas chèreEn revanche, aucune des deux parties n’a communiqué de date de lancement d’un premier véhicule Hyundai/Kia sur châssis Canoo. Avec ce partenariat, le groupe Hyundai va doubler son investissement qui s’élèvera à 87 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. Dans le détail, Hyundai prévoit 52 milliards de dollars dans les technologies futures d’ici 2025, tandis que le “cousin” Kia investira “25 milliards de dollars dans l’électrification et les technologies de mobilité futures”.L’objectif attendu est que 25 % des ventes totales soit composées uniquement de véhicules écologiques à l’horizon 2025.


Source


Crédits photo : www.lesnumeriques.com


Source de l’article : www.lesnumeriques.com


Source: https://www.lesnumeriques.com/voiture/hyundai-mise-sur-la-plateforme-canoo-pour-ses-petites-voitures-electriques-n147117.html