FMI: Liu He rencontre Kristalina Georgieva – A la une – Chambre de commerce des Etats-Unis, Conseil commercial USA-Chine, Craig Allen, Kristalina Georgieva, Liu He, Thomas Donohue


Le vice-Premier ministre chinois Liu He, également membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois et chef de la partie chinoise dans le dialogue économique global sino-américain, a rencontré mardi à Washington la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) et des responsables du monde d’affaires des Etats-Unis.
Le vice-Premier ministre chinois Liu He, également membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois et chef de la partie chinoise dans le dialogue économique global sino-américain, a rencontré mardi à Washington la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) et des responsables du monde d’affaires des Etats-Unis.
Lors de son entretien avec la directrice générale du FMI Kristalina Georgieva, le président et directeur général de la Chambre de commerce américaine Thomas Donohue et le président du Conseil commercial Etats-Unis-Chine Craig Allen, M. Liu a affirmé que leurs trois organisations avaient grandement contribué aux consultations économiques et commerciales sino-américaines.
La Chine et les Etats-Unis sont parvenus à un accord économique et commercial de phase 1 sur la base de l’égalité et du respect mutuel qui sera officiellement signé mercredi, a-t-il déclaré.
Cela bénéficiera à la Chine, aux Etats-Unis et au monde entier, a souligné M. Liu, ajoutant que l’importance de cet accord ne se limitait pas aux domaines économique et commercial mais touchait aussi à la préservation de la paix, la stabilité et la prospérité mondiales.
En tant que grands pays responsables, la Chine et les Etats-Unis, malgré leurs différences d’idéologie et de modèles politique et économique, sont tout à fait capables de coopérer entre eux en faveur d’un développement mutuellement bénéfique, selon M. Liu.
Après avoir signé cet accord, les deux parties devront réaliser des efforts conjoints pour le mettre en œuvre et obtenir des résultats tangibles, a-t-il ajouté.
Mme Georgieva a dit qu’elle félicitait sincèrement la Chine et les Etats-Unis pour la signature prochaine de l’accord économique et commercial de phase 1, qui apporterait la stabilité aux deux pays et à l’économie mondiale.
Cet accord est bénéfique non seulement pour les économies des deux pays, mais aussi pour l’économie mondiale, a-t-elle ajouté.
Notant que le FMI a relevé ses prévisions de croissance économique de la Chine en 2020 de 5,8 % à 6 %, Mme Georgieva a déclaré que le FMI, dont la mission principale est de maintenir la stabilité économique et financière mondiale, fournirait comme toujours des recommandations politiques fondées sur des faits et propices à la croissance économique mondiale et fera tout son possible pour unir tous les pays et résoudre les divergences existantes.
Selon MM. Donohue et Allen, l’accord économique et commercial de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine envoie un signal très positif, qui profite grandement aux entreprises et aux marchés, et qui contribue à promouvoir la croissance économique et la prospérité dans les deux pays ainsi que dans le monde.
Ils ont ajouté que la Chambre de commerce des Etats-Unis et le Conseil commercial Etats-Unis-Chine, ainsi que leurs institutions affiliées, feraient de leur mieux pour aider les gouvernements et les entreprises des deux pays à mettre en œuvre l’accord de phase 1 et à renforcer la confiance mutuelle, et continueraient de jouer un rôle positif dans la coopération économique et commerciale entre les Etats-Unis et la Chine et dans le développement des relations bilatérales.

Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI)

La Chine et les Etats-Unis sont parvenus à un accord économique et commercial de phase 1 sur la base de l’égalité et du respect mutuel qui sera officiellement signé mercredi, a-t-il déclaré.
Cela bénéficiera à la Chine, aux Etats-Unis et au monde entier, a souligné M. Liu, ajoutant que l’importance de cet accord ne se limitait pas aux domaines économique et commercial mais touchait aussi à la préservation de la paix, la stabilité et la prospérité mondiales.
En tant que grands pays responsables, la Chine et les Etats-Unis, malgré leurs différences d’idéologie et de modèles politique et économique, sont tout à fait capables de coopérer entre eux en faveur d’un développement mutuellement bénéfique, selon M. Liu.
Après avoir signé cet accord, les deux parties devront réaliser des efforts conjoints pour le mettre en œuvre et obtenir des résultats tangibles, a-t-il ajouté.
Mme Georgieva a dit qu’elle félicitait sincèrement la Chine et les Etats-Unis pour la signature prochaine de l’accord économique et commercial de phase 1, qui apporterait la stabilité aux deux pays et à l’économie mondiale.
Cet accord est bénéfique non seulement pour les économies des deux pays, mais aussi pour l’économie mondiale, a-t-elle ajouté.
Notant que le FMI a relevé ses prévisions de croissance économique de la Chine en 2020 de 5,8 % à 6 %, Mme Georgieva a déclaré que le FMI, dont la mission principale est de maintenir la stabilité économique et financière mondiale, fournirait comme toujours des recommandations politiques fondées sur des faits et propices à la croissance économique mondiale et fera tout son possible pour unir tous les pays et résoudre les divergences existantes.
Selon MM. Donohue et Allen, l’accord économique et commercial de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine envoie un signal très positif, qui profite grandement aux entreprises et aux marchés, et qui contribue à promouvoir la croissance économique et la prospérité dans les deux pays ainsi que dans le monde.
Ils ont ajouté que la Chambre de commerce des Etats-Unis et le Conseil commercial Etats-Unis-Chine, ainsi que leurs institutions affiliées, feraient de leur mieux pour aider les gouvernements et les entreprises des deux pays à mettre en œuvre l’accord de phase 1 et à renforcer la confiance mutuelle, et continueraient de jouer un rôle positif dans la coopération économique et commerciale entre les Etats-Unis et la Chine et dans le développement des relations bilatérales.





Source