Convergence des luttes et actualité sociale au menu des rencontres de l’Atelier, à Montluçon


L’Atelier, association montluçonnaise œuvrant en faveur de l’éducation populaire, a dévoilé le programme de ses rencontres pour le premier semestre 2020. Avec un agenda remanié au mois de décembre « pour mieux coller à l’actualité sociale ».

L’actualité sociale en débat le 17 janvier

Ce nouveau cycle de conférences-débats sera inauguré le 17 janvier, en présence du sociologue Willy Pelletier. Le directeur général de la Fondation Copernic interviendra sur le thème : « La convergence des luttes a besoin d’une alternative politique où les besoins humains seront prioritaires ».

Fusion des offices HLM : les inquiétudes de la confédération générale du logement de l’Allier

« À l’origine, nous voulions traiter des transports et de la SNCF, indique Pierre Goldberg, membre de l’association et ancien maire communiste de Montluçon (1977-1998). Mais nous avons pensé au mouvement social actuel, que nous scrutons tous. Nous voulons aussi apporter notre contribution. »

La conférence du 17 janvier se tiendra à 18 heures, salle Saint-Jean (6, route de Villebret).

Les mois de février, avril, mai et juin marqueront la poursuite des projections des six films documentaires réalisés par Gérard Mordillat et Bertrand Rothé pour Arte.

Et si les hôpitaux étaient dirigés par les salariés et les citoyens ? La santé en débat à Montluçon

Le premier épisode de 2020, Salaire, sera projeté le jeudi 20 février, salle Saint-Vincent. Les dates de projection des films Capital, Profit et Marché sont encore à déterminer.

Un mois de mars laissé « en réserve » 

Le mois de mars reste, quant à lui en réserve pour « une éventuelle adaptation à l’actualité ».

Nous avons plusieurs possibilités, les Gilets jaunes nous ont sollicités pour l’organisation d’un atelier “Gilets jaunes et organisations syndicales”. Nous avions aussi pensé faire un débat sur le thème de la paix. Au regard de ce qui se passe entre l’Iran et les États-Unis, c’est d’actualité. 
Pierre Goldberg

L’association s’autorise également à modifier son programme de février.

Sid Benahmed



Source