C’est quoi ce rond-point bizarre inauguré au nord de Nantes ?


Le rond-point cacahuète à Nozay — Conseil départemental de Loire-Atlantique

Un carrefour « aménagé très spécifiquement ». Et c’est le moins que l’on puisse dire. Ce mardi, à Nozay en Loire-Atlantique (entre Nantes et Rennes), un drôle de giratoire a été officiellement inauguré. Si le département était déjà connu pour le rond-point au look douteux de la
Haye-Fouassière, c’est cette fois la forme de ce nouveau carrefour, surnommé « giratoire cacahuète », qui risque de faire parler.

Pour justifier cette réalisation à 720.000 euros, la collectivité explique notamment que ce rond-point répond à une exigence de sécurité : les routes 121 et 771 se coupaient « en baïonnette », c’est-à-dire que les deux axes qui traversent la route départementale ne se faisaient pas face, obligeant les automobilistes à s’engager sur quelques mètres avant de tourner de nouveau. Cet aménagement vise aussi à réguler la vitesse des automobilistes, qui seront sûrement surpris par cette étrange configuration. « En cas de sortie de route, les panneaux de signalisation sont équipés de mâts « fusibles », qui se plient ou cèdent au moment de l’impact », précise le département.

Un rond-point économique

Enfin, le conseil départemental se félicite d’avoir limité les acquisitions foncières pour ce rond-point cacahuète. Il ajoute qu’un rond-point traditionnel n’aurait pas été compatible avec la réalisation d’une aire de covoiturage, juste à côté. Pour la petite histoire, des matériaux recyclés ont été utilisés pour ce chantier, et notamment ceux récupérés « lors de la remise en état de la RD281 à Notre-Dame-des-Landes ».



3,8K

partages



Source