Caen. Les avocats poursuivent la grève des audiences


Vendredi 10 janvier 2020, au tribunal administratif de Caen, plusieurs avocats sont venus demander le renvoi des audiences en signe de protestation contre la réforme des retraites.

Pancartes en main, une vingtaine d’avocats étaient présents, vendredi 10 janvier 2020, dans les locaux du tribunal administratif pour protester contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement. | OUEST-FRANCE


  • Pancartes en main, une vingtaine d’avocats étaient présents, vendredi 10 janvier 2020, dans les locaux du tribunal administratif pour protester contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement.
    Pancartes en main, une vingtaine d’avocats étaient présents, vendredi 10 janvier 2020, dans les locaux du tribunal administratif pour protester contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement. | OUEST-FRANCE

Dans les locaux du tribunal administratif de Caen, vendredi 10 janvier 2020, c’est la foule des grands jours puisque 20 avocats sont présents. Tous sont en robe, mais très peu veulent plaider. La première audience doit avoir lieu à 9 h 30 et un certain flou règne. La majorité des présents, essentiellement des avocats du barreau de Caen, entend bien poursuivre la grève des débats démarrée en début de semaine pour protester contre le projet de réforme des retraites du gouvernement et la fin de leur régime spécial.

« Ce sont nos peaux qu’on a lancées »

À 9 h 45, le nouveau président du tribunal administratif, Hervé Guillou, demande à les rencontrer. L’échange est assez tendu. « En lançant symboliquement nos robes (mercredi aux pieds de la ministre de la Justice), ce sont nos peaux qu’on a lancées, monsieur le président », assène une avocate. « On ne fait pas grève par plaisir, il en va de la survie de nos cabinets. La place des avocats est essentielle dans une société démocratique », poursuit une autre.

Finalement, à 10 h, les audiences débutent. Les avocats font face, debout, déterminés et pancartes en main, au président Bergeret, lequel dirige les débats ce vendredi. Sur cinq affaires, trois sont renvoyées à une date ultérieure. De quoi faire pester une partie des avocats caennais, qui auraient aimé que toutes soient ajournées.

Devant le tribunal judiciaire, des avocats ont formulé un message d’alerte avec des exemplaires du Code civil. | OUEST-FRANCE

En fin de matinée, après leur action au tribunal administratif, certains avocats ont pris la direction du tribunal judiciaire pour y retrouver d’autres confrères. Ensemble, ils ont mené un acte symbolique en formant un SOS à l’aide d’exemplaires du Code civil.

Partager cet article

Caen. Les avocats poursuivent la grève des audiencesOuest-France.fr



Source