Banyuls-sur-Mer : "Le sport m'a sauvé du cancer et m'a appris à ne jamais abandonner" - L'Indépendant

Banyuls-sur-Mer : "Le sport m'a sauvé du cancer et m'a appris à ne jamais abandonner"  L'IndépendantIl est jeune (23 ans), sportif, triathlète confirmé, et militaire. Puis un jour Antoine Scortatore apprend qu'il est atteint d'un "lymphome hodgkinien de stade 2".

Banyuls-sur-Mer :
Banyuls-sur-Mer : "Le sport m'a sauvé du cancer et m'a appris à ne jamais abandonner"  L'Indépendant

Il est jeune (23 ans), sportif, triathlète confirmé, et militaire. Puis un jour Antoine Scortatore apprend qu'il est atteint d'un "lymphome hodgkinien de stade 2".