L’audience de comparution immédiate, au tribunal de Caen, a été très perturbée ce jeudi 13 février 2020. Douze avocats assuraient la défense d’un automobiliste dans son affaire de délits routiers.

Le palais de justice de Caen, sur la Presqu’île. | OUEST-FRANCE
Afficher le diaporama

Le palais de justice de Caen, sur la Presqu’île. | OUEST-FRANCE

Cet automobiliste de 24 ans ne s’attendait sans doute pas à bénéficier d’une telle défense : avec son accord, douze avocats du barreau de Caen sont venus plaider en sa faveur, dans son affaire de délits routiers : conduite en état d’ivresse et sans permis dans l’agglomération caennaise le 26 janvier 2020. Il était jugé en comparution immédiate, jeudi à 14 h, après avoir été placé en détention provisoire.

« Défense massive » du prévenuCe mode de « défense massive », les avocats l’inscrivent dans leur mouvement de contestation de la réforme des retraites et pour alerter sur la situation de l’institution judiciaire.

Chacun des douze conseils entendait plaider, sur le dossier même du prévenu mais aussi sur la comparution en box de verre (la défense a obtenu qu’il en soit extrait), sur la procédure de comparution immédiate, sur la surpopulation carcérale et, bien sûr, sur la grève des avocats. « Nous plaidons tous gratuitement », a précisé une avocate.

Cette intention a énormément retardé l’audience. Où étaient prévus trois autres dossiers, dont un accident grave a Hottot-les-Bagues et un trafic de stupéfiants dans le Calvados et la Manche. Les magistrats sont partis délibérer sur le premier dossier à seulement 17 h 30.

Partager cet article
Caen. Nouvelle action des avocats : à douze pour plaider pour un automobiliste ayant conduit ivreOuest-France.frAGRANDIR



Source


Crédits photo : www.ouest-france.fr


Source de l’article : www.ouest-france.fr


Source: https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/nouvelle-action-des-avocats-douze-pour-plaider-pour-un-automobiliste-ayant-conduit-ivre-6735433